dimanche 8 janvier 2012

.
"Qui est ce bellâtre qui semble trop à l'aise?"
Les amours imaginaires.





Je sais que c’était lui. Y’en aura sûrement jamais d’autres que je vais aimer autant, mais c’est pas grave… J’assume. Je sais que ça arrive généralement tard dans la vie des gens de rencontrer l’âme sœur, mais moi c’est plat, c’est là, à 25 ans.C’est même pas une question de baisage, j’m’en fous de baiser, c’est pas ça le principal, l‘important c’est de se réveiller avec quelqu’un. C’est de dormir en cuillère, c‘est ça l’important: la cuillèreSavoir qu’si y’a un méchant qui débarque, y’a quelqu’un. C’est une métaphore, y’a jamais de méchant qui débarque. Tu te réveille avec le vent, pis tu sens le ventre chaud de la personne que t’aime qui respire dans le creux de ton dos, c‘est ça, la cuillère.

3 commentaires:

  1. Il faut essayé de passer a autre chose, c'est dur mais il reste que ca a faire, même si ca ne sera plus jamais pareil, dis toi qu'au moins tu l auras vécu une fois c'est déja une chance énorme de ressentir autant de émotions.

    ( je sais je me mele un peu de ce qui ne me regarde pas mais j'ai l impression qu'on traverse la même chose surtout que moi c'était avc un ami de la personne en question dans tes textes du moins si j'ai bien compris )

    RépondreSupprimer
  2. Woaw, merci! Merci infiniment, ça me fait très plaisir tous tes compliments. J'adore aussi celle que tu as commentée, toute simple!

    RépondreSupprimer

Plus de vérification de mot ici!